L’Épilation à travers les civilisations et l’évolution des méthodes selon les pays

Depuis la nuit des temps, toutes les civilisations ont tenté d’enlever les poils , considérés comme symbole d’animalité et d’impureté .
De la pince à épiler rudimentaire, puis en bronze dans l’Égypte ancienne au brûlage des poils à l’aide de coquilles de noixau Moyen âge, à la préparation de sang de grenouilles et de cendres mélangé au vinaigre pendant la Renaissance, les techniques d’épilation étaient pour le moins “étonnantes“!

L’épilation était parfois obligatoire et différente selon les époques : l’empereur Auguste pratiquait l’épilation intégrale, les femmes de la Renaissance se retiraient les poils du front, du visage ainsi que le pubis.

Au début du XX eme siècle, avec la mode des jupes courtes, les bains de mer, l’épilation devient un soin incontournable à l’institut et les femmes se font épiler les jambes, les aisselles et le maillot. Depuis les années 80, les nouveaux codes sociaux ont été insufflés par les médias, la presse et internet et les techniques d’épilation ont beaucoup évolué, tenant compte des mentalités, des croyances, et de la façon de vivre dans tous les pays.Hommes et femmes s’épilent… les moyens de retirer les poils sont divers et variées. Les raisons, selon les pays, sont principalement: propreté, hygiène, sport, féminité et pureté…
Enfin, L’épilation reste d’actualité et c’est le soin le plus demandé en institut de beauté à ce jour.

 

A bientôt sur SECRETSEPIL !

 

Nicole Reposeur

Professeur d’esthétique et formatrice internationale en épilation pendant 35 ans, j'ai formé plus de 200 000 élèves à travers le monde entier. Au fil des années et des rencontres, j'ai recueilli les questionnements de nombreuses étudiantes en esthétique et esthéticiennes ce qui m'a permis de développer des outils pédagogiques au plus proche des exigences du métier d’esthéticienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *